Marianne Chouchan,

psycho-scŽnariste au service du scŽnario.

 

Faut-il cŽder ˆ la mode et mettre de la psychanalyse partout, comme on assaisonne un plat au basilic ou ˆ la coriandre ?

Le bon docteur Freud, son disciple Jacques Lacan, et leurs nombreux Žmules, auraient-ils ˆ ce point contaminŽ notre monde, que nous ne pourrions plus nous passer dĠintrospection ? Certainement pas ! mais il se trouve que lĠinconscient existe et que nous lĠavons tous rencontrŽ, parfois sans le savoir, au dŽtour de notre vie amoureuse ou professionnelle, dans nos relations affectives et familiales ÉIl se trouve que souvent nous rŽpŽtons nos histoires, nos rencontres, voire nos Žchecs, sans comprendre pourquoi il en est ainsi.

 

Psychanalyse et fiction

Les personnages de fiction nĠŽchappent pas ˆ cette rgle. Ils ont leur histoire, crŽŽe par un auteur, mais ils ont aussi leur vie propre, suggŽrŽe par lĠŽcriture, et pas forcŽment imaginŽe. Comment est-ce possible ? Parce quĠun auteur ne ma”trise pas son inconscient. Il invente ses personnages ˆ partir de modles pris parmi les gens quĠil cotoie ou dont il a entendu parler, ˆ lĠoccasion dĠun fait divers, par exemple. Il ne cherche pas ˆ sĠexpliquer le sens des comportements quĠil invente – il nĠa pas ˆ le faire, dĠailleurs – car il  nĠen Žprouve pas le besoin pour faire fonctionner ses histoires.

Parfois, souvent mme, parce quĠil veut faire avancer lĠaction, ou bien parce quĠil veut dŽmontrer une idŽe, il choisit une rŽsolution de lĠintrigue qui manque de cohŽrence avec la psychologie des personnages : ma”tre des marionnettes, il ne sĠest pas assez laissŽ porter par celles-ci. Car il sait raconter une histoire, mais il ne possde pas toutes les clŽs de la psychologie.

 

LĠintervention de la psycho-scŽnariste.

CĠest ˆ ce moment-lˆ quĠune spŽcialiste de la psychanalyse peut intervenir : pas question de faire de la psychose ou de la nŽvrose des protagonistes le centre de lĠhistoire, mais, ˆ lĠaide de ses connaissances thŽoriques et cliniques, la psycho-scŽnariste va repŽrer ce qui est plausible et ce qui ne lĠest pas. Son Ç diagnostic È sĠaccompagnera, gr‰ce ˆ son expŽrience de lĠŽcriture et de lĠimage, de propositions qui pourront tre retravaillŽes par le scŽnariste, y compris au niveau des dialogues.

La premire t‰che consiste ˆ dŽceler ce qui est dit dans le scŽnario au-delˆ des mots. Puis, il sĠagit dĠinventer un passŽ aux personnages, leur Ç protohistoire È, leur enfance ou leur adolescence ou les ŽvŽnements qui ont pu les conduire dans la situation o nous les dŽcouvrons au dŽpart du film : ce passŽ, les spectateurs nĠen auront pas une connaissance directe, mais le scŽnariste, le rŽalisateur, et mme Žventuellement le comŽdien sĠen serviront pour enrichir le personnage. Mme la costumire ou le dŽcorateur peuvent en avoir besoin pour rendre plus cohŽrent leur travail.

 

Intervenir en amont de lĠŽcriture.

Il est aussi possible ˆ la psycho-scŽnariste dĠintervenir avant Žcriture, au moment o lĠŽquipe de scŽnaristes met en place son projet, ses personnages, le contenu de lĠintrigue, et de participer ˆ lĠŽlaboration de la bible de la sŽrie.

 

Le regard extŽrieur.

Certes le producteur accomplit dŽjˆ un exercice critique fondamental. Mais trs vite, sŽduit par un projet, il se laisse aspirer par une histoire qui est, ˆ ses yeux dŽjˆ en image. A partir de mon expŽrience dĠauteur et de lectrice (Ždition, production, CNC) jĠai appris, au fil du temps, ˆ respecter les intentions de lĠauteur, tout en lui offrant un regard extŽrieur qui lui Žvite de se fourvoyer dans ces Ç fausses bonnes idŽes È que chacun, lorsquĠil sĠest confrontŽ ˆ une dŽmarche dĠŽcriture, a rencontrŽes sans savoir pourquoi elles ne fonctionnaient pas. Je lĠaide aussi ˆ mieux dessiner le contour de ses personnages et ˆ prŽciser ce quĠintuitivement il en connaissait, je participe Žventuellement au peaufinage des dialogues. Enfin, lorsque le scŽnario fait rŽfŽrence ˆ des faits historiques ou scientifiques, jĠeffectue des recherches, pour vŽrifier lĠexactitude des ŽlŽments dŽveloppŽs.

Mon travail sĠarticule autour de lectures et de rencontres, de discussions nourries des Žvolutions progressives du scŽnario.

 

 

 

 

Marianne Chouchan

 

Retour ˆ la page dĠaccueil